Parce que le vernis c'est le rouge à lèvre de la Langue des signes
Close Notification
Open Notification

Le blues du dimanche

IMG_20150823_153830

On y est ! Aujourd’hui c’est la veille de la rentrée pour moi ! Demain je retourne au travail, je fais ma rentrée et…

J’ai pas envie.

J’adore mon travail, ce que je fais c’est super et je suis chanceuse de faire ce que j’aime je le sais. C’est juste qu’il y a eu 6 semaines de coupures et que je n’ai pas pratiqué la langue des signes durant tout ce temps-là. Je vais tout retrouver d’ici quelques semaines mais comme la rentrée commence tous les ans sur les chapeaux de roue ça met une petite pression supplémentaire.
Quand j’étais plus jeune ça me faisait ça avant la rentrée soclaire, les vacances étaient finies, les grasses mat aussi et le lendemain j’allais devoir retrouver le chemin de l’école, du collège ou du lycée pour découvrir une nouvelle classe, de nouvelles personnes et recommencer tout le processus de sociabilisation pour tenter de m’intégrer.

Paradoxalement, les dimanches en soit ne m’ont jamais ennuyée. Je n’ai jamais le blues du dimanche. Je sais ce qui m’attend comme mission le lendemain et les jours suivants je suis tranquille. C’est même un jour que j’adore le dimanche je me sens assez libre, je peux sortir profiter de la ville ou alors décider de me faire une journée cocooning et rester chez moi.
Seulement aujourd’hui ce n’est pas un dimanche lambda, aujourd’hui je ne suis pas sereine ni tranquille. Aujourd’hui je ressens une espèce boule au ventre et une irrépressible envie de faire plein de choses de ma journée mais sans vraiment trouver la force de les faire.

En fait ce qui me fait le plus peur dans cette reprise ce sont les nouveaux objectifs qui ont été fixés. Je ne suis plus une grande débutante, demain j’entame ma troisième rentrée en tant qu’interface de communication et je n’ai plus vraiment droit à l’erreur. Je sais qu’il faut que je travaille certains points, que je m’améliore et en fait comme tout le monde j’ai peur. J’ai peur de me mettre trop la pression, j’ai peur de ne pas y arriver ou de me mettre tellement la pression que je fais tout foirer.
C’était cette appréhension que j’avais petite et ado la veille de la rentrée. Il y avait une nouvelle année avec de nouveaux objectifs, de nouveaux challenge, des nouveaux profs, des nouvelles notes et de nouveaux examens.
Sauf qu’en fait cette appréhension est aujourd’hui multipliée par dix car on ne joue plus.
En écrivant cet article je me rend compte que je n’ai pas changé d’un pouce j’ai toujours les mêmes peur qu’ado, toujours les mêmes freins. Alors qu’à cette époque je pensais qu’une fois adulte ces peurs partiraient puisqu’il n’y auraient plus de notes, plus d’examens, plus de pression.
Au final on ne change pas, on grandit juste.

IMG_20150823_154032

IMG_20150823_154156

Après toutes ces peurs, tous ces doutes et ces maux de ventre je me pose deux secondes et je réfléchis. Car chaque année je stresse, je me rends malade, j’ai peur mais puisqu’il le faut j’y vais !

ET  je reviens.
Toujours vivante et souvent soulagée. J’entends mes proches (me répéter d’années en années) « Tu vois on te l’avait bien dit ».
Alors voilà on va essayer de relativiser, de se dire qu’en fait ce n’est pas si différent de d’habitude et qu’il n’y a pas de quoi se rendre malade. Demain je retourne à l’école pour faire ce pour quoi je suis douée et puis je reviens à la maison. Et tout ira bien !

Et vous les copains comment vous vivez vos rentrées ?

facebooktwittergoogle_plusmail

6 Petits mots

  1. Jude · 23 août 2015 Répondre

    J’ai adoré cette article. Ta sincérité m’a beaucoup touchée. Les rentrées ne sont jamais évidentes. J’ai peur de l’inconnu, peur de ne pas être à la hauteur. Mais comme chaque année on se motive comme on peut, et on y retourne. Je suis persuadée que tout va bien se passer pour toi. Je t’envoie des tonnes d’ondes positives ma super copine. Et c’est un de mes articles préférés depuis le début ! Tu écris tellement bien …

    Bisous d’amour copine

  2. Zicia · 23 août 2015 Répondre

    Superbe article. Je me retrouve dans tes propos… La boule au ventre, la pression, le stress, la répétition. Encore quelques jours avant ce même ressenti pour ma part. Bonne reprise :)

  3. Emmanuëlle · 23 août 2015 Répondre

    Quel talent d’écriture ma poulette :) J’aime beaucoup ce genre d’article « à coeur ouvert » :) Maintenant je comprends mieux ton petit moral :/ Mais ne te renferme pas stp… je ne peux rien faire face à un « mur » :/

    Courage pour la reprise, je suis sûre que tu vas gérer :)

    Bisous bisous ♡

    • lo0oraaa · 8 octobre 2015 Répondre

      Merci pour tous ces jolis mots sur mon écriture ça me touche. Depuis Septembre mon moral est revenu et tout va bien copine !!! Merci d’être là <3

  4. Lunefulle · 24 août 2015 Répondre

    Je suis amoureuse de ton lit. Et tu as raison dans tout ce que tu dis ! <3

Laisser un petit mot